Jubilé diocésain : « je vous invite à témoigner de la joie de l’Evangile. »

2016-11-27-ouverture-jubile-2017_site_10

Le 27 novembre, notre diocèse a ouvert le jubilé de ses 700 ans. Une célébration des vêpres, belle et priante à la cathédrale sous le signe de la joie. Notre évêque a appelé les chrétiens «  à témoigner de la joie de l’Evangile ».

La célébration des vêpres du 1er dimanche de l’Avent a rassemblé près de 500 personnes à la cathédrale, dimanche 27 novembre en fin d’après-midi. Une célébration présidée par notre évêque, autour duquel se sont joints des diacres, une quarantaine de prêtres et des délégations des paroisses du diocèse, célébration retransmise sur RCF Vendée. Durant ce temps de prière, rythmé par les psaumes et par des chants profonds et méditatifs, l’assemblée présente a découvert la prière du jubilé, mais aussi l’hymne du jubilé : « nos voix s’élèvent », composé et écrit pour l’occasion par le frère Jean-Baptiste de la Sainte Famille, un carme auteur de nombreux chants d’Eglise connus comme un célèbre « Angélus », « Jubilez, criez de joie », ou encore « Qui regarde vers lui ».

2016-11-27-ouverture-jubile-2017_site_08Le jubilé, un temps d’espérance et de joie

Les catholiques entrent dans ce jubilé avec le temps de l’Avent qui est avant tout un temps d’espérance en direction de Celui qui vient. L’espérance mais aussi la joie, car le mot jubilé évoque évidemment la joie. La joie sera au cœur de cette année jubilaire… une joie qui doit être communicative, qui doit être celle des catholiques d’aujourd’hui qui rendent grâce pour des siècles de foi, mais qui témoignent aussi et qui proposent la foi aujourd’hui. Pour notre évêque, si Dieu a été fidèle depuis plus de 7 siècles, comment ne le serait-il pas encore aujourd’hui, comment ne le sera-t-il pas demain ? : « comment Celui qui a marché avec nos pères ne croiserait-il pas le chemin des hommes d’aujourd’hui ? Ainsi la fidélité de Dieu, exprimée au cours des siècles passés constitue comme les arrhes de celle qui nous est manifestée aujourd’hui ».

A la fin des vêpres, notre évêque a invité avec force « tous les chrétiens de notre diocèse à témoigner de la joie de l’Evangile ». Cet évangile, il se manifestera par un évangéliaire spécifique au jubilé, qui sera accueilli de doyenné en doyenné toute l’année. Des temps de prière, des célébrations, des lectures continues de la Parole de Dieu pourront ainsi être organisées. L’Evangéliaire a été confié ce 27 novembre à une délégation du doyenné de la Roche, qui le gardera jusqu’à la mi-décembre, il sera alors transféré dans le doyenné de Fontenay-le-Comte.