Vivre l’expérience des équipes jubilaires

Dans le doyenné de St Gilles Croix-de-Vie, deux équipes jubilaires se sont mises en place pour vivre jusqu’à la Pentecôte le parcours proposé à l’occasion des 700 ans du diocèse. Elles regroupent 24 personnes issues de trois paroisses. Leur accompagnateur, l’abbé Joseph Proux, présente la démarche.

 

Conçu par le service diocésain de formation et de vie spirituelle, un parcours en 4 étapes est proposé pour cette année jubilaire aux divers mouvements, équipes, groupes d’aumôneries qui le souhaitent. Objectif : à l’occasion des 700 ans du diocèse, aider chacun à découvrir ou redécouvrir les sources et les enjeux de sa vocation de baptisé, « pour une nouvelle étape évangélisatrice marquée par la joie ». (pape François).

« En réponse à cette proposition, j’ai suggéré aux deux groupes bibliques existant sur le doyenné de se transformer, le temps d’une année, en équipe jubilaire, explique l’abbé Proux. Un groupe existait sur la paroisse de Ste Anne-de-Riez. Un autre groupe inter-paroissial regroupait des personnes de la paroisse de St Nicolas-de-l’Océan et de St Jean-du-Gué-Gorand. Ils suivent pour l’année le parcours de réflexion proposé par le diocèse. »

Les deux équipes représentent 24 personnes. Elles se sont retrouvées une fois pour l’instant. Elles ont approfondi le thème : « Eglise de Luçon, souviens-toi de Jésus-Christ ». Une vidéo proposée sous forme de micro-trottoir lançait la réunion, en proposant des réponses à la question : « Qui est Jésus ? ». « Les gens ont ri ou ont salué les intuitions de certaines réponses. Je me souviens de celle-ci : “Jésus c’est tout le monde, Jésus c’est personne”. Il y a déjà de quoi discuter ! C’est une manière très intéressante de lancer la discussion ».

 

Et pour vous , qui suis-je ?

La soirée s’est prolongée par la lecture d’un extrait de l’Evangile de St Matthieu, dans lequel Jésus demande à Pierre : « Qui suis-je ? » (16, 13-20), puis par la découverte de la figure de St Hilaire, premier évangélisateur et patron secondaire du diocèse. Enfin, un temps de mise en commun a permis à chacun de témoigner de ce qui l’avait rendu heureux au cours de la soirée, et de ce qu’il  retenait des différents moments vécus.

« Les personnes se sont montrées très motivées et participatives, souligne l’abbé Proux. Il y a eu beaucoup de profondeur dans leurs témoignages. Jésus s’est révélé à beaucoup comme celui qui accompagne, fêtant à côté de nous les bons moments, allégeant le fardeau constitué par les moments plus difficiles. Les participants sont repartis heureux. »

 

Des équipes jubilaires ont été constituées dans un grand nombre de doyennés. Il n’est pas trop tard pour en intégrer une, voire pour en créer. Les personnes intéressées peuvent se renseigner auprès de leur paroisse ou de leur doyenné.