Au doyenné de Pouzauges, l’Evangéliaire a fait résonner la Parole

Du 15 janvier au 19 février, le doyenné de Pouzauges accueillait l’Evangéliaire du Jubilé des 700 ans du diocèse. Cette réception, qui a concerné à tour de rôle chacune des cinq paroisses du doyenné, a été l’occasion pour toutes les générations de partager la Parole de Dieu, en toutes sortes de lieux. L’abbé Jean Bernard, curé-doyen, revient sur ce mois festif.

 

Le tour du diocèse continue de s’accomplir pour l’Evangéliaire du Jubilé. Après La Roche-sur-Yon et Fontenay-le-Comte, l’ouvrage, qui symbolise l’annonce de la Parole pour tous et partout, a fait une halte d’un mois dans le bocage, au doyenné de Pouzauges. Le sens de cette démarche ? « Depuis 700 ans, des amoureux de Dieu ont transmis l’Evangile dans notre région. A leur suite, nous sommes invités à partager la nourriture de la Bonne Nouvelle », expliquait le diacre Paul Craipeau en novembre dernier lors du lancement du Jubilé.

C’est exactement le sens que l’abbé Bernard a voulu donner au passage de l’Evangéliaire dans son doyenné. « Nous sommes concernés par ces 700 ans d’histoire. Savez-vous par exemple qu’en 1305 le futur pape Clément V est passé au Boupère ? Que c’est pour cette raison que la place de l’église porte son nom ? »

La venue de la Parole sous la forme de l’Evangéliaire du Jubilé a ainsi été fêtée par toutes sortes d’initiatives. Le 29 janvier par exemple, à Pouzauges lors de la « matinée dimanche », 60 enfants se sont transmis physiquement l’ouvrage, en reprenant : « Ouvre la porte de ton coeur ». Même chose le dimanche précédent au Boupère, avec 90 enfants.

Autour de l’Evangéliaire, le 30 janvier, les enfants de CM ont découvert à Réaumur ce qu’était un diocèse, un évêque, une paroisse. Et en sa présence, quatre matins par semaine à Pouzauges, une vingtaine de personnes sont venues prier les laudes.

 Dans l’enseignement public

Le collège public Gaston Chaissac, à Pouzauges, a lui aussi profité de l’Evangéliaire. L’aumônerie y a tenu un temps de prière autour du Livre. « J’ai vu une jeune fille s’épanouir de manière extraordinaire lors de cette séance, a confié au père Bernard la responsable de Pastorale. Elle y a trouvé quelque chose qui lui était encore inconnu. »

A Saint Michel-Mont-Mercure, une rencontre intergénérationnelle a été menée en présence du Livre sur le thème : « Comment la Parole de Dieu marque-t-elle ma vie ? ».

Les personnes âgées des cinq maisons de retraite du doyenné ont vécu des célébrations en présence de l’Evangéliaire. « Ce sont des témoins de l’histoire de notre terre, souligne le père Bernard. Et des témoins de l’histoire des hommes, à travers la joie et les épreuves. »

Le « tour de Vendée » de l’Evangéliaire signifie que c’est la même parole qui, tous, nous visite. Nous sommes appelés à l’accueillir puis à la transmettre. « Dieu nous parle, au stade où nous en sommes, de notre vie. Et par sa Parole Il nous invite à nous rassembler en Sa présence. »

 

Plus d’informations sur l’évangéliaire

Article de Catholiques en Vendée – n°152 – mars 2017