Notre diocèse bientôt consacré de nouveau au Sacré-Cœur

Dans le cadre de l’année jubilaire, le 23 juin prochain, fête du Sacré-Cœur, notre diocèse vivra le renouvellement de sa consécration au Cœur de Jésus. Celle-ci avait été accomplie en 1870 par Mgr Colet. Un renouvellement qui souhaite être à la source d’un nouvel élan de vie fraternelle dans nos communautés, et qui sera précédé par une catéchèse préparatoire et la venue en Vendée des reliques de Sainte Marguerite-Marie Alacoque.

 

 

 « Si tu crois tu verras la puissance de mon cœur »
(le Christ à Marguerite Marie Alacoque)

 

 

 

Si la consécration de 1870 fut accomplie dans un contexte historique particulier, elle a d’abord représenté, selon l’abbé Jacques Gomart coordinateur de cette belle étape de l’année jubilaire : « une réponse de l’Eglise en Vendée à l’amour de Dieu manifesté et offert aux hommes en Jésus ». Durant le colloque diocésain sur le Sacré-Cœur, tenu au printemps 2016,  Mgr Le Saux évêque du Mans précisait que le sens d’une consécration au Cœur de Jésus était une nouvelle adhésion à la grâce baptismale : « auprès du cœur du Christ, le cœur de l’homme reçoit sa capacité à aimer ».

 

Une histoire de cœur avec le Sacré-Cœur

De fait, l’attachement au Sacré-Cœur, hautement symbolique depuis la geste des Vendéens de 1793, n’a eu de cesse d’être recherché, encouragé dans les décennies suivantes. On pense ainsi aux pères Monnereau et Baudouin, mais on il est bon d’évoquer aussi la consécration du département en 1917, ainsi que celles de plusieurs communes vendéennes à la même époque, consécrations à chaque fois demandées par les élus. En 1919, par une lettre pastorale, l’évêque de Luçon demande l’érection d’un sanctuaire dédié au Sacré-Cœur. Une église sera construite ainsi à la Roche-sur-Yon. Mgr Cazaux, a pour sa part instauré en 1944, une année du Sacré-Cœur pour le diocèse. Trois élans spirituels vécus dans des périodes de tension et de guerres, l’expérience de don total du Christ, don d’amour réalisé sur la croix, rejoignant le sacrifice et l’offrande de la vie de chacun.

Ce courant spirituel, découlant du mystère de l’Incarnation, demeure bien présent dans le diocèse et aura pour conséquence la présence et la mobilisation de congrégations, instituts et familles spirituelles lors du renouvellement du 23 juin prochain : sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et Marie, institut Cor-Unum, Victimes du Sacré-Cœur, religieuses du Cœur de Jésus, Fraternités Jésus-Caritas (Charles de Foucauld), prêtres et filles de Saint François de Sales, Visitandines, …

 

« Faire le choix de s’entraîner ensemble à suivre le Christ »

Les différentes consécrations depuis 1870, jusqu’à  celle du 23 juin prochain, montrent que l’attachement au Coeur de Jésus n’est pas une simple dévotion personnelle. Pour le Père Gomart, « le cœur de Jésus est large et nous introduit dans la communion de l’Eglise. La consécration d’un diocèse ne peut se vivre qu’ecclésialement. On ne peut pas s’en remettre à une simple décision de l’évêque comme s’il s’agissait d’un rite magique aux effets automatiques. S’engager sur ce chemin représente donc une prise de conscience de cet enjeu et l’engagement dans un nouvel élan de vie fraternelle dans nos communautésComme nous le rappelait Mgr Le Saux, vivre la consécration d’un diocèse, c’est invoquer l’Esprit-Saint sur lui et faire le choix de s’entraîner ensemble à suivre le Christ. C’est choisir de ne pas dire du mal les uns des autres. La miséricorde est aussi à vivre entre nous dans nos communautés, où les conflits et rumeurs sont stérilisants. Il s’agit de vivre la charité jusqu’à la miséricorde, jusqu’au don de sa vie pour ses frères. »

 

Le programme

Tous sont invités

3 mai : Amour pour amour, catéchèse préparatoire

Par le père Benoît Guédas, recteur des sanctuaires de Paray-le-Monial, à la chapelle du monastère de la Visitation, rue abbé Pierre Arnaud à 20h30.

Ecouter la catéchèse

 

Du 15 au 23 juin : pèlerinage en Vendée des reliques de Ste Marguerite-Marie

15/06     Accueil au monastère de la Visitation

16/06    Carmel de Luçon

17/06    Monastère du Sacré-Cœur à Chavagnes (la Fouchardière)

18/06    Centre spirituel Relais Pascal aux Sables d’Olonne (la Chaume)

19/06    Maison-Mère des Sœurs des Sacrés Cœurs à Mormaison (sous réserve)

20/06   Maison du Clergé au Landreau (sous réserve)

21/06    Centre spirituel de Chaillé-les-Marais

22/06   Eglise Saint-Louis à la Roche-sur-Yon : veillée de prière pour les personnes souffrantes et malades (Cté Emmanuel)

23/06    Eglise du Sacré-Cœur à la Roche-sur-Yon

 

Du 11 juin au mois de septembre : Exposition sur l’église du Sacré-Cœur.

Église du Sacré-Cœur, 6 Place Auguste Pêchereau, La Roche-sur-Yon, (évocation de la construction de l’église du Sacré-Cœur, et de la spiritualité du Sacré-Cœur aujourd’hui).

 

23 juin : messe et consécration du diocèse au Cœur de Jésus.

Église du Sacré-Cœur, 6 Place Auguste Pêchereau, La Roche-sur-Yon, 19h. Messe de la solennité du Sacré-Cœur.

 

 

 

 

« Ton Cœur est pour nous le secours offert à notre faiblesse,
le soleil qui éclaire notre horizon. »
(Saint Jean-Paul II)