Bienheureuse Marie-Louise de Jésus

Religieuse, co-fondatrice de la Congrégation des Filles de la Sagesse.

Marie-Louise Trichet naît à Poitiers le 7 mai 1684. A 17 ans, elle se laisse former spirituellement par Louis-Marie Grignion de Montfort. Le 2 février 1703, elle revêt l’habit des Filles de la Sagesse et reçoit le nom de Sœur Marie-Louise de Jésus. Seule pendant dix ans, à l’Hôpital général de Poitiers, elle supporte avec courage une série d’épreuves peu communes. A La Rochelle et à Saint-Laurent-sur-Sèvre, elle va continuer, avec ses premières compagnes, le service des pauvres et des malades : hôpitaux et petites écoles. C’est la « sagesse » d’une vie totalement donnée au Seigneur pour le service d’amour des pauvres, sous le regard maternel de Marie, Mère de la « Sagesse éternelle et incarnée ». Avant de partir vers la maison du Père, Marie-Louise laisse ses dernières volontés à ses filles  : « Je me crois obligée de leur recommander à toutes, présentes et à venir, de ne jamais s’écarter de l’esprit primitif de notre saint Fondateur, qui est un esprit d’humilité, de pauvreté, de détachement, de charité, d’union les unes avec les autres. » Quand elle meurt à Saint-Laurent-sur-Sèvre, le 28 avril 1759, la Congrégation de la Sagesse compte 122 religieuses, réparties en 35 communautés. Déjà 40 ont rejoint la maison du Père

Voir les autres