Mère Saint-Benoît (Charlotte Gabrielle Ranfray)

Aux côtés du Père Louis-Marie Baudouin, la forte figure de la mère Saint-Benoît, née Charlotte Gabrielle Ranfray, a permis la restauration de la vie religieuse en Vendée au lendemain de la Révolution à travers les Filles du Verbe Incarné, dites aujourd’hui Ursulines de Jésus, dont la première communauté naquit à Chavagnes-en-Paillers au service de l’éducation des enfants.

Lire l’article en pdf

Voir les autres