Prier avec les enfants – Dimanche 30 avril

« Seigneur Jésus, ouvre-nous les Ecritures !
Que notre cœur devienne brûlant tandis que tu nous parles »

Verset de l’Evangile – 3e dimanche de Pâques, année A

A l’écoute de la Parole

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc chapitre 24, 28-34a

Quand ils (Jésus et les deux disciples) approchèrent du village (Emmaüs)
où ils se rendaient,
Jésus fit semblant d’aller plus loin.
Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
« Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. »
Il entra donc pour rester avec eux.
Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain,
il prononça la bénédiction
et, l’ayant rompu, il le leur donna.
Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent,
mais il disparut à leurs regards.
Ils se dirent l’un à l’autre :
« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous,
tandis qu’il nous parlait sur la route
et nous ouvrait les Écritures ? »
À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons.
qui leur dirent :
« Le Seigneur est réellement ressuscité. »

 

Je réponds

Heureux celui qui écoute la parole
Toi Jésus tu nous dis :
« Écoutez mes amis,
Aimez du fond du cœur
mon Père le Seigneur »

Toi Jésus tu nous dis :
« Soyez plein de ma vie
Rendez les autres heureux
Pour être Fils de Dieu »

Toi Jésus tu nous dis :
« Dieu nous veut tous unis
Venez et suivez-moi
Vos cœurs seront en joie. »

Toi Jésus tu nous dis
Que l’amour est sans bruit
Ce qui est le meilleur
Se cache au fond du cœur.

Toi Jésus tu nous dis :
« Accueillez mon Esprit
Allez bâtir la Paix
Aimez et partagez »

Texte de Danielle Sciaky

 

Nous chantons et louons

J’ai ouvert le livre
De l’histoire des hommes.
J’ai ouvert le livre
De l’Amour de Dieu.
J’ai ouvert le livre
Cherché la parole,
Les mots qui font vivre
Et qui rendent heureux.

1. Et j’ai trouvé des mots éclatant d’impatience,
A l’aurore du jour, de sentir le soleil.
Des mots bien aiguisés, cinglants d’impertinence
Pour bousculer ma vie, me sortir du sommeil.

2. Et j’ai trouvé des mots, de longs cris de souffrance
Sous les coups du malheur et de la barbarie.
Des mots si torturés sous la désespérance,
Pour m’apporter le doute sur le sens de la vie.

3. Et j’ai trouvé des mots impossibles à lire,
Les mots propres de Dieu, brûlants de sa passion.
Des mots si forts, si grands, des mots qui me chavirent
Pour conduire ma vie vers la résurrection.

J’ai ouvert le livre       Texte et musique : Jean HUMENRY

Ecouter le chant

 

Pour aller plus loin

Coloriage

 

Mode d’emploi pour vivre ce temps de prière avec des enfants

La page a été créée pour le Jubilé 2017 du diocèse de Luçon par les services diocésains de « la catéchèse et du catéchuménat » et de « la pastorale liturgique et sacramentelle ».

Partage le lien !

Découvrez le diocèse de Vendée : son histoire, ses figures, son patrimoine et l’église d’aujourd’hui.

Les mallettes pédagogiques, enfants et ados-jeunes, sont téléchargeables sur ce site.

Textes liturgiques © AELF